© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}
13.08.2015

Shooting Jean-Jacques Annaud

L’idée

Le jour où j’ai appris que le nouveau film de Jean-Jacques Annaud sortait prochainement dans les salles, je me suis dis qu’il ne fallait pas rater cette sublime occasion de réaliser une photo hors du commun.

Quelques semaines avant la sortie du film, je propose au magazine Gala de réaliser une photo avec Jean-Jacques Annaud accompagné de véritables loups pour illustrer la sortie de son film « Le dernier loup » Sans hésitation, le magazine me donne son feu vert pour mettre en place cette magnifique mise en scène …

Contrairement au film qui se déroule dans une steppe au cœur de la Mongolie, j’ai décidé de réaliser cette photo dans un intérieur type appartement parisien. Malheureusement, tous les lieux que j’avais repérés m’ont été refusés à cause de la présence des loups le jour de la photo (sécurité, assurances, mobilier etc.) Le shooting approche à grand pas et j’ai finalement re-créé avec mon équipe un faux intérieur en studio. Quelques jours avant la sortie du film, Jean-Jacques Annaud me donne son accord pour réaliser ma folle idée…

Je rencontre le dresseur qui m’annonce que les loups sont de véritables animaux sauvages et qu’il faut installer un périmètre de sécurité tout autour du décor.

Quelques jours avant la prise de vue, je me suis réveillé la nuit en me disant que c’était complètement dingue de mettre en scène cet immense réalisateur avec de véritables loups. Finalement, c’est peut être parce que c’est dingue qu’il faut la shooter…

Jour J

Les loups arrivent quelques heures avant la prise de vue afin de prendre leurs marques et de visualiser mon cadre idéal afin que le dresseur dirige au mieux ses loups du Canada…

Jean-Jacques Annaud arrive très heureux de voir toute cette mise en place… Je lui explique ce que je veux sans être trop précis, il est totalement décontracté, il a passé presque 7 ans entre les loups et la steppe de Mongolie pour réaliser son film « Le dernier loup ».

Jean-Jacques fait connaissance avec les loups sur le plateau sous la lumière des projecteurs… Je suis prêt à shooter…

La technique

La réalisation de cette photo demande beaucoup de soin à la technique. J’ai choisi de travailler en lumière continue pour plusieurs raisons :

– recréer une entrée jour pour simuler une fenêtre dans un vrai appartement

– le contrôle total de la lumière continue avec le X-T1 au tiers de diaph

– utilisation du XF16-55 afin d’être efficace dans le cadre en présence des animaux et rester dynamique dans les visuels

– le confort de l’équipe et du dresseur

– la lumière continue permet aux loups de travailler comme sur un plateau de cinéma et ne sont ainsi pas perturbés par de possibles éclair de flash (ce qui aurait pu être dangereux)

 Le X-T1 est un boîtier exceptionnel qui me permet de maitriser la lumière avec une précision parfaite dans la teinte et les contrastes.

 Le choix de la balance des blancs perso permet d’être encore plus proche de la température de couleur réelle.

 Son viseur électronique reproduit en temps réel (exposition, balance des blancs) ce que je règle sur le boitier…

 Pour réaliser cette photo, le XF16-55 ma permis d’être au plus prêt des animaux. Son AF est extrêmement rapide et silencieux et la déformation quasi-inexistante dans les angles.

 Ce que tu shootes, c’est ce que tu vois.

Le résultat

Thomas Vollaire

Lire l’interview de Jean-Jacques Annaud sur Gala.fr

Regarder le making-of sur Gala.fr


Aucun commentaire.


Laisser un commentaire

Ambassadeurs X-Photographers