© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}
06.07.2017

Record Mondial de « Highline » à Navacelles

A propos de ce travail :

Du 4 au 11 juin dernier, j’ai eu l’opportunité de photographier un exploit unique au monde : des funambules ont réalisé une impressionnante performance sportive en marchant sur une sangle de 1662 mètres de long, soit un mile !

C’est dans l’époustouflant décor du cirque de Navacelles (classé au patrimoine mondial) que ce record du monde s’est déroulé. Une petite dizaine d’amoureux d’adrénaline se sont fixé un défi fou : relier le Gard à l’Hérault avec une « slackline » (sangle élastique de 2,5 cm de largeur).

Le défis quand on est photographe et que l’on souhaite couvrir cet événement pour la presse est de parvenir à montrer à travers ses images l’immensité du lieu mais également les protagonistes de l’histoire.

Par ailleurs, créer des images impressionnantes d’une scène pareille est toujours difficile, car il ne suffit pas d’avoir un sujet extraordinaire pour réaliser des photographies extraordinaires…

Cela fait plus de 5 ans que je travaille sur les thématiques des sports « outdoors » dont la « highline » (le funambulisme sur sangle) ou encore le « base jump » (saut en parachute depuis un objet fixe). J’ai donc acquis une expérience et des réflexes qui me permettent d’être efficace en prise de vue et de pouvoir anticiper afin de trouver les meilleurs cadrages.

Pouvoir utiliser du matériel léger et compact est un plus dans ce cas, car les accès aux meilleurs endroits sont souvent précaires (parfois même sur un simple corde…)


Aucun commentaire.


Laisser un commentaire