© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}
27.07.2018

RAJA AMPAT (Papouasie)

Aux Raja Ampat, on doit se pincer, tant la réalité prend des allures de rêve éveillé… A travers le masque de plongée, se succèdent, entre 50 cm et 8 m de profondeur, des scènes dignes d’un film de Cousteau : une féerie de couleurs folles, de textures uniques et de formes ondoyantes. Un maëlstrom de poissons en représentation, et au-delà, de créatures insolites. Un univers hallucinant, vaguement inquiétant parce que largement inconnu, à la fois multiple et singulier. Depuis les eaux translucides de Kri, au sud de Waigeo, le Cahaya Mandiri (« Lumière solitaire ») se balance fièrement au gré du ressac. Notre maison flottante, une pure goélette bugi, prend des allures de vaisseau légendaire. Nous avons quitté Sorong hier soir, par gros temps et cinglé au nord-ouest, en direction des « Quatre Rois », ou Raja Ampat en indonésien.

Guidé par la seule ampleur des horizons et l’humeur de la houle, notre navire, tout de bois vêtu, glisse chaque nuit vers le prochain mouillage, pendant notre sommeil. Un voyage sensoriel aux confins de la beauté.


Aucun commentaire.


Laisser un commentaire

Ambassadeurs X-Photographers