© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}


Scarlett COTEN

Matériel : XPRO1/X100
Style : Projets personnels à long terme

+ Site Web

Biographie

Scarlett Coten est une photographe indépendante, elle se consacre essentiellement à des projets personnels à long terme. Les pays arabes sont au coeur de sa pratique photographique qui explore les thèmes de l’identité et de l’intimité. Son travail est représenté par la East Wing Gallery (Dubai), la Mariane Ibrahim Gallery (Seattle) et la Galerie 127 (Marrakech).

Après des études à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, elle réalise son premier documentaire d’auteur et nous embarque dans un voyage à travers le désert du Sinaï en Egypte où elle partage pendant trois années la vie de ses habitants, les bédouins. Son attachement pour ce peuple et leur histoire et son immersion dans la société bédouine offre une unique et remarquable intimité à ce travail. Son livre, Still alive, est édité chez Actes sud en 2009 et nominé au New York Photo Festival Award.

Depuis 2012, Scarlett Coten photographie des hommes dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Cette nouvelle série, Mectoub, interroge les concepts de masculinité et de virilité soulevant des questions à la fois personnelles et universelles sur l’art, le pouvoir, le genre et l’identité.

Ses photographies bousculent nos représentations de l’homme, et en particulier de l’homme arabe, elles posent la question de l’homme et de ses multiples identités et interrogent l’émergence d’une nouvelle forme de masculinité qui bouscule les codes établis et soulèvent la question de la notion de genre, de la relation à la femme, d’une génération émancipée dans un monde arabe en pleine mutation.