© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}


Michel DENIS-HUOT

Matériel :
Style :

Biographie

Michel Denis-Huot a toujours été passionné par la nature et il est tombé sous le charme des grandes étendues sauvages de l’Afrique de l’Est dès son premier voyage au Kenya en 1973 à l’âge de 20 ans. Depuis, il passe plusieurs mois par an en brousse, principalement au cœur de Masaï-Mara, où il observe et photographie la faune africaine et son environnement en compagnie de sa femme Christine. Témoins privilégiés de la beauté et de la grande fragilité de la nature, ils explorent la savane en toute indépendance à bord de leur 4×4. Leurs reportages sur la faune sauvage, publiés en France et à l’étranger, leur ont valu d’être nominés plusieurs fois par le « World Press Photo » et dans d’autres concours. Ils sont aussi les auteurs de nombreux livres.

Pour Michel, la photographie n’est pas seulement un métier, c’est avant tout l’expression d’un attachement profond à la nature et à la liberté… Son travail photographique nous livre un regard passionné et attentif notamment sur les fauves – lions, léopards, guépards – qu’il retrouve année après année. Il sait saisir les ambiances et capter les lumières de ces étendues grandioses, en montrer la formidable richesse et l’étonnante vitalité de la vie animale.