© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}
05.08.2015

New-York avec le X-Pro1

Pourquoi j’utilise le X-PRO1 ?

 D’abord parce qu’il est joli, il va bien avec ma garde-robe, il est élégant, il a ce coté « vintage » quand on n’a pas les moyens de s’offrir un Leica ! Il est très précis. Il est peu encombrant et léger, il est très solide ! Il ne fait aucun bruit lors du déclenchement. Il ne fait pas peur au gens que vous photographiez, vous n’êtes pas un photographe « prédateur ». Il est très discret. Ces optiques sont vraiment des outils de luxe. Il vous permet d’oublier que c’est un boitier numérique. Bref, il est parfait et bourré de charme !

Pierre-Anthony Allard


Aucun commentaire.


Laisser un commentaire

Ambassadeurs X-Photographers