© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}
13.08.2015

Ma découverte du X-T1

Comment expliquer ma découverte du X-T1 ? Au début, j’ai été très désorienté par le ce boîtier, dont bien sûr les optiques sont superbes : il était très perturbant pour un photographe ayant l’habitude d’utiliser du matériel « classique » !

« C’est quoi cette connerie de viseur qui ne fait pas voir une image claire et lumineuse ! » me disais-je. Et bien oui ! Mais ce que je vois c’est ce que je vais enregistrer sur ma photo : si c’est mal exposé, je le vois ! Si c’est trop sombre ? Ce n’est pas grave, avec une petite correction d’exposition tout rentre dans l’ordre…et ça marche aussi dans l’autre sens… J’ai une dominante ? Rien de plus simple, je change ma Balance Des Blancs ! Et, cerise sur le gâteau, je contrôle ma Profondeur De Champ comme je le veux ! 

Et puis, il y a plein d’autres trucs ! Je veux faire une photo au ras du sol ? Pas de problème, ça se passe sur l’écran arrière et pas besoin d’avoir le nez dans les déjections d’hippopotames pour faire des photos. Je change le cadrage, je n’ai pas envie de cadrer sur un écran ? Je veux viser pour de vrai, avec un appareil à l’œil, dans une vraie position de photographe, avec toute la stabilité que cela implique et la concentration sur le sujet ? Et bien, comme par magie, le viseur s’active dès que j’approche l’œil et je peux faire ce que je veux  avec mes réglages et mes compositions ! C’est presque trop facile de contrôler l’image !…

Bon, seul bémol avec le X-T1 et à sa gamme d’optiques, il me manque une longue, très longue focale ! Alors, « wait and see », c’est annoncé, ça viendra !…

Michel Denis-Huot


Aucun commentaire.


Laisser un commentaire