© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}
02.02.2017

Les coulisses de l’Opéra de Lyon

Quand Luc Reyrolle, chef du service photo du Pèlerin Magazine, m’a appelé pour réaliser le reportage « grand angle » du dernier numéro de l’année sur les coulisses de l’Opéra de Lyon, j’ai fait un bon de plusieurs années en arrière.

Enfant, il m’arrivait d’accompagner mon père, photographe de cette institution durant trente saisons. Je n’ai donc pas eu trop de mal à me repérer dans les murs.

Le reportage s’est déroulé autour de la nouvelle production Une Nuit à Venise, mise en scène par Peter Langdal. Il s’agissait de raconter une histoire autour des différents corps de métiers qui permettent d’arriver au résultat final le jour de la première. J’ai donc suivi le travail des costumières, maquilleuses, techniciens, et les répétitions de l’orchestre, du choeur et des solistes.

Dans toutes ces situations, travailler avec le X-Pro2 a été essentiel pour rester discret et ne pas perturber la concentration de chacun. L’ensemble du reportage a été réalisé avec le XF23mm F1.4 et le XF50-140F2.8, qui ont été parfaits à pleine ouverture quand les conditions de lumières étaient difficiles.

 Voir la galerie d’images ci-dessous :


Aucun commentaire.


Laisser un commentaire