© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}
16.08.2016

Le Svalbard avec le X-T2

L’archipel du Svalbard est situé à mi-chemin entre la Norvège et le pôle Nord. La plus grande île, le Spitzberg, est la seule habitée (enfin, par des humains !)

60 % du Svalbard est recouvert de glaciers.

_2PB2086

De nombreux touristes s’y rendent régulièrement en été, notamment pour la (relative !) facilité d’observation de l’ours blanc, mais aussi de toute la faune arctique, comme les oiseaux de mer, morses, phoques, renards polaires, baleines, bélugas … En été, la température est assez clémente, aux alentours des 5°C en moyenne.

_2PB5242

Les plus chanceux peuvent espérer monter jusqu’à la banquise, plus ou moins haute en latitude suivant les années.

En tant qu’accompagnateur photographe pour Grands Espaces, j’ai déjà pu m’y rendre 2 reprises. Mais cette année, je voulais avoir un peu plus de liberté, et pouvoir me consacrer uniquement à mes images. J’ai pu avoir à ma disposition un zodiac, qui m’a permis de choisir mes angles de prises de vues, sans contrainte.

_2PB6204

Un fabuleux terrain de jeu pour mettre à l’épreuve le X-T2, notamment dans les phases délicates de cadrage et de suivi AF dans une embarcation toujours en mouvement. Mission 100% réussie, aussi bien dans le suivi des oiseaux en vol que dans la restitution délicate des paysages aux lumières compliquées.

_PB25779

Sur les gros plans, le piqué du XF100-400, aidé par le capteur 24 Mpix, me fait toujours forte impression, y compris en haute sensibilité.

_2PB6511

Toutes ces images ont été réalisées avec le X-T2, sauf quelques paysages avec le X-Pro2.

_PB26461

Voir la galerie d’images ci-dessous :


Aucun commentaire.


Laisser un commentaire