© Kalel KOVEN
{{thumb80}}
© Roméo BALANCOURT
{{thumb80}}
©  David TEMPLIER
{{thumb80}}
© Pierre STEVENIN
{{thumb80}}
© Tristan SHU
{{thumb80}}
© Balint PÖRNECZI
{{thumb80}}
© Fred MARIE
{{thumb80}}
© Patrick HANEZ
{{thumb80}}
© Aurélien FAIDY
{{thumb80}}
© Cyril ABAD
{{thumb80}}
© Michel Denis-Huot
{{thumb80}}
© Thomas VOLLAIRE
{{thumb80}}
© Jacques GILLON
{{thumb80}}
© Olivier GRUNEWALD
{{thumb80}}
© Jacques BORGETTO
{{thumb80}}
© Pascal BOURGUIGNON
{{thumb80}}
© Diego BUÑUEL
{{thumb80}}
© Scarlett COTEN
{{thumb80}}
© Ljubiša DANILOVIC
{{thumb80}}
© Marion DUBIER-CLARK
{{thumb80}}
© Tony EL HAGE
{{thumb80}}
© Guillaume FLANDRE
{{thumb80}}
© Stanislas GUIGUI
{{thumb80}}
© Jacky LEY
{{thumb80}}
             © Eric MARRIAN
{{thumb80}}
© Bruno MORANDI
{{thumb80}}
© Pascal XICLUNA
{{thumb80}}
© Jean-Louis COURTINAT
{{thumb80}}
© Gérald GERONIMI
{{thumb80}}
© Frédéric BOEHLI
{{thumb80}}
© Julien APRUZZESE
{{thumb80}}
© Bruno AMSELLEM
{{thumb80}}
© Pierre-Anthony ALLARD
{{thumb80}}
© Eric BOUVET
{{thumb80}}
02.06.2017

Le Sharjah Light Festival 2017

A propos de ce reportage :

« Tous les ans, au mois de Février, se déroule le « Sharjah Light Festival » dans les rues de cette ville des Emirats Arabes Unis. Un rendez-vous culturel devenu aujourd’hui incontournable dans cette région du monde. Il est organisé par « Sharjah Commerce & Tourism Development Authority » avec le savoir faire de l’équipe Nomada, les Arts Nomade et CIE qui m’ont commandé la couverture de cette nouvelle édition.

Cette année, équipé de deux boîtiers X-Pro2 avec un objectif XF18-55mmF2.8-4 R et un XF50-140F2.8 R, j’ai parcouru les différents sites. Utilisée pour la première fois, l’application « Fujifilm Camera Remote » m’a permis de déclencher à distance mais également de choisir l’ouverture de diaphragme ainsi que la zone de mise au point depuis l’écran de mon téléphone portable. Très utile cette application m’a permis de me passer de télécommande lorsque, pour éviter les flous de bougé, je fixais mon boîtier sur trépied. Sur certaines prises de vue, j’ai également utilisé la fonction multi-exposition du X-Pro2, très pratique avec l’option permettant de visualiser le montage directement sur l’écran LCD du boîtier.

Encore une fois, que ce soit en haute sensibilité pour les spectacles vivants ou en basse sensibilité pour les photos d’architecture avec des temps de pose allant jusqu’à 20 secondes, les X-Pro2 ont répondu à  toutes mes attentes. »

Bruno AMSELLEM


Aucun commentaire.


Laisser un commentaire

Ambassadeurs X-Photographers